CHOUETTE D'OR( le jeu ) Index du Forum CHOUETTE D'OR( le jeu )
Forum de discussion sur les énigmes : B, 530, 780, 470, 580, 600, 500, 420, 560, 650, 520 et supersoluce
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Synthèse 500 tirée du Zarquos.net

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    CHOUETTE D'OR( le jeu ) Index du Forum -> 500 -> Débats sur la 500
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
MasterChief
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Sep 2009
Messages: 170
Localisation: Var

MessagePosté le: Sam 9 Mar - 13:03 (2013)    Sujet du message: Synthèse 500 tirée du Zarquos.net Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Synthèse 500
Cliquer sur les liens bleus pour accéder aux sections correspondantes.
Cliquer sur les liens jaunes pour accéder aux madits sources. 
 

ENIGME | TITRE | 2424 | ORTHO | SPIRALE | TEXTE | VISUEL




ENIGME


IMPORTANCE
La 500 est importante (toutes les énigmes sont importantes).
SOLUTION
Il y a autre chose à trouver en 500 que la spirale et le méga (mais il ne peut pas s’agir d’une « conséquence », au sens où l’entend Max Valentin).
CARTE
La carte devient indispensable à partir de l’énigme qui en précise l’échelle.
RESUME
« L'UNE DES 2 LIGNES NECESSAIRES POUR CONSTRUIR E L'ORTHOGONALE EST CONNUE AVANT LA 500. L'ORTHOGONALE NE CONCERNE DIRECTEMENT Q UE L'ENIGME 500. 560 606 MESURS SE COMPE NT A PARTIR DE 2424... LA SPRALE NE FIGU RE PAS SUR LE VISUEL DE CETTE ENIGME. LE MOT "MEGA" N'A QU'UNE SEULE SIGNIFICA-TION. LE MOT "MESURE" APPARAIT DANS CETT E ENIGME, MAIS CE N'EST PAS LA PREMIERE FOIS QUE VOUS RENCONTREZ LA MESURE DANS LE JEU. LA LONGUEUR TOTALE DE LA REGLE, L'ECARTEMENT DES BRANCHES DU COMPAS ET L'OMBRE DE L'EQUERRE SUR LE VISUEL N'ONT PAS D'IMPORTANCE... »




TITRE


TITRE
On doit comprendre le titre au début de l’énigme pour avoir une idée sur la façon de la décrypter (le titre aide à comprendre la méthode de décryptage et peut-être fait-il bien plus que ça).
Il est nécessaire de traduire le titre mais un dico latin / français n’est pas utile, il y a d’autres moyens d’y arriver.
Ce n’est pas la traduction du titre qui est importante mais plutôt sa signification sous-jacente.




2424


LIEU
2424 est un lieu, plus précisément il s’agit d’une ville.
EN FRANCE
2424 est en France.
CARTE
2424 et son nom figurent sur la 1ère carte.
CHIFFRES
Les chiffres 2 et 4 ont de l’importance, Max Valentin n’aurait pas pu en utiliser d’autres.
TIRETS
Les tirets sont des séparateurs et non des caractères de soustraction.
ORTHO
On est arrivé à 2424 grâce à une ligne déjà trouvée.
2424 est le point de rencontre de la droite connue avant la 500 et de l’ortho.
2424
2424 n’a qu’une seule interprétation valide.
2424 est unique et on ne l’a pas rencontré avant la 500.
2424 est un point précis.
2424 n’est pas difficile à trouver mais il faut quand même un petit peu d’astuce.
2424 ne confirme rien.




ORTHO


DROITE CONNUE AVANT LA 500
Une des droites servant à construire l’ortho est connue avant la 500 : c’est une info très importante lâchée par Max Valentin.
Le chercheur doit tracer cette droite.
On peut connaître une droite sans la tracer.
Une ligne qui passe à 4 mm de 2424 peut être la bonne droite, une imprécision + ou - volontaire faisant partie du jeu, mais c’est à éviter autant que faire se peut.
ORTHO
L’ortho est une orthogonale au sens mathématique et précis du terme.
Le terme « orthogonale » est un adjectif qui est souvent utilisé comme un nom signifiant « droite orthogonale ».
On ne rencontre l’ortho qu’en 500.
L’ortho est unique.
L’ortho est situé dans le plan de la carte et non dans la 3ème dimension.
L’ortho n’est pas une ligne brisée.
L’ortho démarre au point 2424.
La 2ème ligne nécessaire pour construire l’ortho est l’ortho elle-même (2 lignes sont nécessaires et suffisantes pour construire l’ortho).
Les lignes formant l’ortho peuvent être assimilées à des traits.
L’ortho se cherche sur la carte (en 500 on dispose de toutes les infos nécessaires pour cela).
Il faut un peu de déduction pour trouver la direction de l’ortho.
L’ortho est précise (la plus rigoureuse possible compte tenu des impératifs et réalités qui s’imposent au chercheur), en tout cas suffisamment précise pour en faire ce qu’on doit en faire.
Le chercheur doit tracer l’ortho.
Quand on emprunte l’ortho c’est dans une seule direction (et non dans les 2).
Pour savoir si on doit prendre l’ortho à gauche ou à droite il suffit de procéder par élimination (une des 2 options s’annule forcément).
Un signal d’arrêt nous est donné dans la 500 quand on emprunte l’ortho (il s’agit peut-être du nombre de mesures).
L’ortho est utile pour la suite du jeu.




SPIRALE


IMPORTANCE
La spirale est un élément important du jeu.
DIFFICULTE
La spirale n’est pas vraiment difficile à trouver (normalement on ne devrait pas trop hésiter).
UNIQUE
Il n’y a qu’une seule spirale à quatre centres (une seule interprétation / signification).
On peut dire que la spirale est unique en son genre (dans le cadre de ce jeu).
La spirale n’a qu’un seul usage.
TERME
Le terme « spirale » n’est pas une invention de Max Valentin.
Le terme « spirale » ne désigne pas la fonction de cette entité dans le jeu (contrairement au terme « sentinelles »).
Le nom exact de l’entité est « spirale », les autres qualificatifs comme « torsade » sont moins précis.
GEOMETRIQUE
Une spirale à quatre centres est une forme géométrique connue et classique, il n’est pas très difficile de trouver comment elle se construit dans un document d’usage courant.
La spirale est une véritable spirale à quatre centres, au sens géométrique du terme.
La spirale est une spirale à quatre centres et rien d’autre (la précision quant à son nombre de centres imposait cette appellation).
La spirale à quatre centres n’est pas un jeu de mots.
Le concept de spirale à quatre centres cache quelque chose que l’on doit découvrir.
TROUVER OU TRACER
Le verbe « trouver » dans le texte a un sens très général : il s’agit de découvrir la spirale d’une façon ou d’une autre.
Il faut soit trouver la spirale « physiquement » (sur une carte ou sur le terrain) soit la tracer, Max Valentin précise que d’avoir confirmé que l’une des 2 options était la bonne était déjà un sacré tuyau.
Rien en dehors du décryptage de l’énigme ne permet de trancher entre trouver et tracer.
PLANE ET PARFAITE
Si la spirale était à tracer elle serait plane et parfaite alors que si elle était à trouver « physiquement » elle serait imparfaite et pourrait être en 3 dimensions.
EN 500
On doit avoir (toute) la spirale à la fin de la 500, et c’est à partir de la 500 qu’on doit commencer à la chercher.
TROUVER
Pour trouver ou tracer la spirale il faut des connaissances et de l’astuce.
Les mesures ont un rôle à jouer dans l’identification de la spirale.
La spirale est à trouver ou à tracer sur la 1ère carte.
Pour trouver la spirale il faut l’orthogonale.
CONFIRMER
La spirale peut aussi bien servir de confirmation que de révélateur, tout dépend de la manière dont on réfléchit.
La spirale peut lever certains doutes et elle fait plus que confirmer.
D’une certaine façon, la spirale sera confirmée par la suite.
UTILITE
L’utilité de la spirale apparaît dès la 500 et elle est évidente.
Le concept de spirale à quatre centres ne ressert pas après la 500.
TANGIBLE
Si la spirale se trouve « physiquement » elle sera tangible alors que si elle se trace elle ne le sera pas.
TOUTE ENTIERE
Toute la spirale se trouve à 560606 mesures de 2424 sur l’ortho.
Dit autrement la spirale se trouve toute entière à 560606 mesures de 2424 sur l’ortho.
En 500 la spirale ne peut pas se trouver ailleurs que sur l’ortho et ailleurs qu’à 560606 mesures de 2424.
EN FRANCE
La spirale - qu’elle soit à trouver ou à tracer - est en France.
COULEUR
On ne peut pas attribuer une couleur à la spirale.
VISUEL
La spirale n’est représentée sur aucun visuel, ceci pour des nécessités de cryptage et dans un souci de ne pas rendre cet élément du jeu trop facile à comprendre.
SPIRALE
La spirale ne relève pas de la magie de l’illusion et elle ne dépend pas d’un élément conflictuel, quel qu’il soit.
La spirale est immuable, elle n’a rien à voir avec les élections.
La spirale à quatre centres décrit au moins un tour complet mais le nombre de quarts de cercles effectués par la spirale n’est pas donné dans les énigmes.




TEXTE


560606 MESURES
Le point dans « 560.606 » est à ignorer, Max Valentin avait pour habitude de mettre des séparateurs à partir des dizaines de mille pour faciliter la lecture (560.606 signifie « cinq cent soixante mille six cent six et rien d’autre).
Max Valentin n’aurait pas pu utiliser autre chose que 560606 et obtenir le même résultat.
Il n’y a pas lieu de triturer 560606 avant de faire le calcul.
560606 mesures se comptent sur l’ortho à partir de 2424 (sur la carte).
560606 mesures sont à considérer en ligne droite et à vol d’oiseau.
560606 mesures sont précises.
560606 mesures donnent un nombre (l’évaluation des 560606 mesures est d’ordre arithmétique).
560606 mesures représentent une distance qui s’exploite sur la carte.
Il n’y a qu’une seule solution pour trouver 560606 mesures.
560606 mesures ne concernent que la 500 et ne se comptent qu’une seule fois.
560606 mesures mènent à un point précis important pour la suite du jeu.
LOIN
Le « loin » de la 500 n’est pas lié au « loin » de la 560.
« Loin » signifie simplement « pas proche » ou « pas la porte d’à côté » (rien de plus).
Un lieu du jeu ne peut pas s’appeler « Loin » mais il peut être qualifié de « loin » (lointain).
MEGA
L’échelle de la 1ère carte est indiquée - presque en clair - dans l’une des énigmes.
Le nombre représentant l’échelle de la carte n’est pas un indice entrant dans un quelconque calcul autre qu’un calcul de distances.
Dans « par le méga », « par » n’a rien à voir avec une opération arithmétique.
Le méga est important, on doit l’utiliser dans la 500.
Le méga ne sert-il qu’une seule fois ? Oui et non.
Il n’y a qu’une seule interprétation au méga.
Des mots du même genre que le méga : « micro », « macro », « giga », « hecto ».
Le méga est une notion qui fait partie des « choses faciles » et qui signifie « million » (et non pas « un million de fois plus »).
Ce qui est « un million de fois moins » ce sont les 560606 mesures.
Il n’y a pas de piège dans « un million de fois moins ».
TEXTE
On emprunte l’orthogonale quand on se trouve à 2424.
« Emprunte » dans le texte a le sens de « emprunter une route » et non pas celui de « emprunter un livre » (il n’y a aucun piège).




VISUEL


MORSE
L’animal présent sur le visuel est un morse (et non un phoque).
Le morse ne sort pas de l’eau à un endroit précis et ne regarde pas quelque chose de précis.
La position du morse et le fait que celui soit tourné vers la gauche sur le visuel n’a pas d’importance.
Max Valentin a demandé à Michel Becker de peindre un morse et lui a indiqué comment le disposer par rapport aux autres éléments du visuel.
Il ne servirait à rien de déplacer le morse.
REGLE
La règle a une certaine importance, il s’agit d’une règle normale graduée en cm (les petites graduations marquent les 1/2 cm).
L’épaisseur de la règle n’a pas d’importance (elle est de moins en moins visible au fur et à mesure qu’elle monte vers le haut du visuel, à cause d’un éclairage de plus en plus soutenu).
La largeur de la règle n’a pas d’importance.
La longueur totale de la règle (incluant le bout invisible) n’a pas d’importance.
La longueur de la règle telle qu’elle apparaît dans le livre n’a pas d’importance.
Le reflet sur la règle n’a pas d’importance.
Les graduations de la règle sont importantes.
Le zéro de la règle est à l’extrémité de la partie visible de la règle (en bas sur le visuel).
L’inclinaison de la règle n’a pas d’importance, on peut la modifier à condition que les graduations n’en soient pas altérées.
On peut bouger la règle sur le visuel mais les graduations ne doivent pas disparaître.
La règle n’est pas collée à la portée, elle est légèrement pivotée vers le lecteur.
Une perpendiculaire à la règle ne peut pas être parallèle au bord du cadre du visuel, pas même en 3 dimensions.
La position de la règle par rapport à la portée n’a pas d’importance.
La règle du visuel n’a pas de rapport avec celle évoquée dans le texte de la 520.
Il n’y a aucun calcul d’angle à faire avec la règle.
La règle ne représente pas l’orthogonale.
EQUERRE
L’équerre est normale, elle est rectangle (1 angle droit).
L’équerre est une équerre 90°, 45°, 45° mais ce détail en soit n’a pas d’importance.
L’angle droit de l’équerre est celui qui est en bas à gauche sur le visuel (la perspective est trompeuse).
L’équerre est symbolique.
L’ombre de l’équerre n’a aucun rôle à jouer, sa présence sur la règle n’a pas d’importance.
La longueur de l’ombre de l’équerre (ou celle de l’équerre) n’a pas d’importance.
Le bord de l’équerre et la règle sont parallèles.
Que la branche gauche du compas soit ou non parallèle au bord de l’équerre n’a pas d’importance.
La matière dont est faite l’équerre n’a pas d’importance.
L’ombre sur l’équerre n’a pas d’importance.
Le reflet sur l’équerre n’a pas d’importance.
On ne peut pas dire que l’équerre nous permettra d’obtenir une assurance de la justesse de nos théories (ce n’est pas son but).
COMPAS
Le compas est symbolique, sa forme n’est pas vraiment importante mais ce qu’il suggère l’est.
L’écartement des branches du compas n’a pas d’importance : on ne connaît pas l’écart entre les pointes et l’angle formé par les branches n’a pas d’importance.
Le compas est un compas à pointes sèches.
PORTEE
Sur le visuel il s’agit d’une véritable portée musicale.
Ne sont pas importants concernant la portée : son inclinaison, sa largeur et l’alternance de ses couleurs.
La portée n’est pas perpendiculaire à la règle.
L’angle entre la portée et la règle n’a pas d’importance.
CLEF DE SOL
La clef sur le visuel est une véritable clef de sol, il n’y a pas de piège là-dedans.
La clef de sol est normale, un peu fantaisiste dans son épaisseur et son relief (elle est stylisée) mais normale tout de même.
La clef de sol est au début de la portée mais ça n’a pas de réelle importance (sa position n’a rien de particulier).
La clef de sol est exactement comme l’a voulu Max Valentin.
La clef de sol et la clef du visuel de la 600 ne sont pas en relation.
La clef de sol n’évoque pas la spirale.
CONE DE LUMIERE
Le cône de lumière n’a pas d’importance pour le décryptage.
Le cône de lumière éclaire la clef de sol dans sa partie supérieure mais la zone lumineuse sur la clef n’a pas d’importance.
La partie droite du cône de lumière touche la graduation 7 de la règle mais ce n’est pas important.
HERBES
Les herbes présentes sur le visuel ne forment pas des mots ou des signes particuliers qu’il faut décrypter.
Il y a un lien très ténu entre les herbes des énigmes 500 et 520, ce lien peut nous apparaître une fois tout résolu (donc il ne nous sert à rien pour trouver les solutions aux énigmes).
Les herbes des énigmes 500 et 520 ne sont pas représentatives d’un lieu particulier (ce qui inclut le site de la chouette).
INSTRUMENTS
Les instruments sur le visuel ont une certaine signification.
Il pourrait manquer plusieurs instruments sur le visuel (le visuel n’est pas là pour lister des instruments mais plutôt pour évoquer quelque chose).
L’équerre et le compas n’ont rien à voir avec les Francs-maçons ou les Templiers.
Le bout de la règle, le coin de l’équerre et la pointe du compas ne sont pas posés sur le même point.
Les angles que font entre eux le cône de lumière, la portée musicale et la règle graduée n’ont pas d’importance.
On peut bouger tous les éléments sur le visuel et changer leurs orientations mais on ne connaît pas l’influence sur le décryptage (si ça l’améliore ou si au contraire ça le dégrade).
VISUEL
L’opposition des couleurs rouge et bleu n’a pas d’importance.
Le fait que la règle sépare 2 espaces de couleurs n’est pas important.
Que l’eau présente sur le visuel soit ou non en faible marée n’a pas d’importance.
Le petit triangle vert en face de la graduation 9 de la règle n’a pas d’importance.
L’ échelle du visuel n’est pas déterminante pour la longueur de l’orthogonale.
Il n’y a pas d’erreur dans le visuel de la 500.
La perspective du visuel de la 500 n’a pas de rôle à jouer.
Le visuel contient des choses qui doivent nous aider (mais « mode d’emploi » est un peu exagéré).
Instructions données à Michel Becker par Max Valentin concernant le visuel de la 500 : « TU DESSINES UNE REGLE, CONTRE LAQUELLE VIENT S'APPUYER, COTE DROIT,UNE EQUERRE ET UN COMPAS, LE TOUT, EN SURIMP SUR UNE PORTEE MUSICALE INTRODUITE PAR UNE CLE D E SOL. POUR LA TAILLE DE CES OBJETS, VOI CI MON CROQUIS. DANS LE FOND, ENTRE LE BORD DROIT DE LA REGLE ET LA BORDURE SUP ERIEURE DROITE DU VISUEL, IL FAUT INCLU-LES ELEMENTS SUIVANTS... ETC... eT VOICI MAINTENANT LES COTES EXACTES DE CES ELE MENTS : ETC... ETC... ».
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:03 (2017)    Sujet du message: Synthèse 500 tirée du Zarquos.net

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    CHOUETTE D'OR( le jeu ) Index du Forum -> 500 -> Débats sur la 500 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

Sauter vers:  


Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.